SOCIAL MEDIA

mercredi 3 avril 2019

Very British : 5 trucs très anglais

Crédit : Neil Cooper/Unsplash

Depuis que j'habite au pays des Anglais, j'ai remarqué une couple de différences cocasses qui valent la peine d'être soulignées.

1. La non-priorité aux piétons

Crédit : Giphy


En Angleterre, à Londres particulièrement, le concept de priorité aux piétons n’existe pas. La priorité est aux automobilistes et ces derniers n’entendent pas rire avec leur avantage routier! Si vous traversez la rue à un endroit non-protégé, c’est à vos risques et périls, littéralement. J’ai même l’impression que les conducteurs se plaisent à accélérer quand ils voient au loin un piéton traverser au mauvais endroit (sans farce). Il ne faut pas être nerveux quand on est un piéton londonien! Mes amis et moi avons d’ailleurs établi la règle suivante : quand on décide de traverser une rue, THERE’S NO GOING BACK.

2. Big Brother is everywhere

Crédit : Giphy

Les caméras, affectueusement appelées CCTV, sont PARTOUT! Au coin des rues, dans les autobus, le métro… Chaque matin, je passe à côté d’une voiture stationnée qui capte des images de la rue toute la journée (quelle job plate, sérieux). On ne niaise pas avec la sécurité ici, sauf quand on fait une joke sur le fait d’être tombé mais que heureusement, personne ne nous a vu… SAUF CCTV! Hahaha… #LolPasLol 


3. Les adresses sans numéro civique

Crédit : Giphy

La première fois que je me suis rendue à l’appartement que je louais lors de mon arrivée au pays en 2017, j’ai paniqué en voyant l’adresse; ma future flatmate m’avait tout simplement envoyé un code postal et un numéro d’appartement; pas de rue, pas de numéro civique. Je pense que Google a rit de moi quand j’ai tapé ça dans la barre de recherche. Finalement, j’ai appris que de nombreux bâtiments (résidentiels ou commerciaux) n’ont pas d’adresse, mais plutôt un nom, accompagné d’un code postal seulement. Souvent, les bâtiments sont regroupés sur un même terrain et possèdent chacun leur nom puis une carte à l’entrée du terrain indique à quel endroit se trouve chaque appartement. C’est charmant, mais disons qu’avec mon sens de l’orientation légendaire, trouver un flat peut devenir une pénible excursion.


4. La moisissure omni-présente

Crédit : Giphy

J’en ai souvent parlé dans mes stories Instagram et mes publications Facebook; les appartements londoniens abritent généralement des petites moisissures dans leur salle de bain. Après avoir habité nombreux appartements (quatre!), j’ai compris que c’était dans la norme et que les Londoniens ne s’en faisaient pas trop avec ça. Évidemment, ce n’est pas le cas de tous les flats, mais disons que ce n’est pas un détail qui stresse les Anglais. (Happy to report que je n'ai pas de moisissure dans ma salle de bain actuelle!)

5. Être chaud très tôt

Crédit : Giphy
Ce n’est un secret pour personne; les Anglais consomment beaucoup d’alcool. La légende qui veut que les Londoniens se rendent au pub après le boulot pour boire jusqu’au souper n’est pas fondée. C’est souvent le cas et d’ailleurs, les pubs et les bars ferment généralement très tôt (vers minuit), ce qui fait qu’il n’est pas anormal de croiser des gens en état d’ivresse (souvent très avancée) dans le métro à 22h. J’ai beau en voir à toutes les semaines, j’ai l’impression que je ne m’y ferai jamais. Dire qu’à la même heure, dans mon ancienne vie, je n’étais même pas encore habillée pour sortir!

Quelle est la différence qui vous surprend le plus?


Publier un commentaire