SOCIAL MEDIA

lundi 4 juin 2018

La fois que j'ai été invitée au Palais de Buckingham

Crédit : Véro Levasseur
Comme vous avez tous pu le voir sur ma page Facebook, la semaine dernière, j’étais invitée au Garden Party de la Reine au Palais de Buckingham. Après avoir semé de nombreux étonnements et questionnements (j’aime conservé le mystère!), je vous explique enfin comment, moi, Elisabeth Gagnon, simple mortelle, j’ai réussi à me rendre à la célèbre résidence royale.

Tout d’abord, non, je n’ai rien fait d’extraordinaire; je n’ai pas commis d’acte héroïque quelconque (à ma connaissance, du moins), je ne suis pas devenue la meilleure amie de Kate Middleton (mais je suis vraiment ouverte, Kate, call me?) et non, je n’ai certainement pas manœuvré un plan machiavélique. Promis, je suis entrée au Palais en toute légalité et la bonne nouvelle, c’est que vous aussi, vous pourriez un jour y aller. Oui, oui, vous avez bien lu!

Puisque le Canada fait partie du Commonwealth, les résidents canadiens ont plusieurs avantages, comme la possibilité d’assister à des événements formels ayant lieu au pays. Bien que le site du gouvernement du Canada ne l’affiche pas front and center, si on cherche bien, on y retrouve la liste d’événements auxquels les Canadiens résidant au Royaume-Uni ont la possibilité d’aller, dont le fameux Garden Party, qui a lieu quatre fois par année (trois fois au Palais de Buckingham à Londres et une fois au Palais de Holyrood à Édimbourg).

Mes amis Québécois et moi avons donc envoyé une application afin d’y assister. Le processus n’est pas pris à la légère : on doit y envoyer toutes nos coordonnées, une copie de notre passeport, celui de notre accompagnateur (parce qu’on doit choisir notre + 1 dès l’envoi de notre application!) et ce, dans un délai plutôt restreint. À notre grand étonnement, nous avons tous été sélectionnés pour y assister à la même date. Prochaines étapes : aller recueillir l’invitation officielle au consulat canadien à Trafalgar Square et magasiner un chapeau! Parce que oui, il nous fallait un chapeau ou un fascinateur, comme la tradition britannique le veut. Quel moment excitant!

Crédit : Inconnu au Garden Party avec le iPhone de Véro Levasseur

Toute la semaine, la météo annonçait de menaçants éclairs et de la pluie, mais heureusement, étant en Grande-Bretagne, le temps est toujours imprévisible et nous nous en somme tirés avec quelques passages nuageux et tout au plus, 14 gouttes d’eau. 

Une fois sur place, nous avons pu nous balader dans les jardins et prendre un nombre complètement indécents de photographies pour immortaliser ce moment irréel. Après une séance photos et stories instagram (quoique le réseau était assez mauvais dû au nombre élevé de gens présents; on n'était pas à Osheaga mettons) en bonne et due forme, c’était l’heure du thé. Les tables du traiteur étaient nombreuses et les choix de sandwiches, petits fours et gâteaux étaient délicieux. Elle niaise pas avec la qualité de sa bouffe, Queen E! 

Crédit : Max Audet
Quelques instants avant de recevoir nos plats, la Reine est sortie du Palais, alors nous avons rapidement engloutis nos sandwiches aux concombres et nous avons tenté de se faire un chemin parmi la foule qui encerclait sa Majesté. Elle se promenait dans le jardin et s’arrêtait de façon aléatoire pour parler aux invités. Comme nous avions entendu dire que la Reine aime parler français, notre plan était de parler assez fort pour qu’elle nous entende, mais sans succès. Après plusieurs tentatives échouées pour se rapprocher d’elle, elle s’est rendue sous son chapiteau privé pour prendre le thé et nous ne l’avons pas revu. Par contre, le Prince Williams (ou plutôt le Duke of Cambridge) était présent et j’ai pu le voir d’assez près (Merci à mes 5 pieds 9 et mes talons! Mes amis n’ont pas eu cette chance).

Crédit : Véro Levasseur
Entre temps, nous avons pu entrer dans le Palais de Buckingham (et capoter notre vie) pour visiter le hall d’entrée. J’étais tellement excitée, je me suis mise à toucher les murs, comme pour réaliser que j’étais bel et bien sur place.

Dire qu’il y a un an, j’étais encore à Montréal, à planifier mon départ et ne pas trop savoir ce que j’allais faire au Royaume-Uni. Il y a huit mois, je servais des hamburgers et je pleurais la nuit. Il y a 25 ans, je rêvais d’aller en Angleterre et rencontrer la Reine. La semaine dernière, j’étais à son Garden Party. Je ne réalise pas encore l’ampleur de cet événement. Ce que je sais, c’est que je m’en rappellerai toute ma vie. Je vais le radoter, encore et encore, jusqu’à mes vieux jours. Et aussi, je vous annonce que je vais officiellement *toujours* porter un fascinateur pour tous les prochains mariages et grands événements auxquels j’assisterai, peu importe le pays où je me trouverai! 


J’ATTENDS VOS INVITATIONS DE MARIAGE GUYS!

Crédit : Véro Levasseur



Publier un commentaire